Envie d’un job passionnant plein de défis ? Que penseriez-vous d’une carrière d’instructeur au sein d’une auto-école agréée ?
Plusieurs auto-écoles en Wallonie et à Bruxelles proposent des offres d’emploi d’instructeur pour les autos, motos/cyclos ou les poids lourds (camion/autobus).
Vous pourrez exercer cette fonction passionnante sur base d’un contrat à temps partiel ou temps plein ou encore en qualité de collaborateur indépendant (occasionnel).

Être enseignant de la conduite n’a pas seulement une valeur sociale, la profession offre des avantages indéniables:

Une profession passionante et utile

Vous êtes continuellement en contact avec des personnes de tous âges et de toutes conditions sociales.

Flexibilté et liberté

En concertation avec l’auto-école, vous pouvez choisir le régime de travail. Vous avez une grande liberté d’organisation et des responsabilités considérables dans l’exercice de vos tâches.

Satisfaction professionnelle

Votre élève réussi son examen de permis de conduire et vous y avez apporté une contribution importante.

Profil de l’enseignant de la conduite

En plus des exigences légales susmentionnées, la qualification prévoit un certain profil auquel doit répondre l’instructeur :

Exigences psychiques

  • Sens des responsabilités, à l’égard de l’élève, des autres usagers de la route et des collègues. Un instructeur d’auto-école a une fonction d’exemple à l’égard de la société.

  • Capacité d’adaptation. Un élève n’est pas l’autre. Un enseignant de la conduite s’adapte facilement aux nécessités et compétences spécifiques de chaque élève.

  • Tact. Un enseignant de la conduite réagit de façon appropriée aux éventuelles fautes de l’élève. Il donne un feedback pertinent et constructif.

  • Maîtrise de soi. Un enseignant de la conduite ne transmet pas sa propre émotivité à l’élève et réagit de façon appropriée aux erreurs de l’élève et des autres usagers de la route.

  • Résistance au stress. Un enseignant de la conduite garde toujours son calme par rapport à la pression exercée par l’élève et dans le cadre de l’accompagnement aux examens.

  • Ponctualité. Un enseignant de la conduite respecte les horaires et remplit correctement les tâches administratives, comme remplir les feuilles de route, cartes de cours, fiches d’évaluation…

Exigences physiques

  • Bonne santé. Un enseignant de la conduite a besoin d’une sélection médicale de type II . En cas de doute, consultez un médecin (notamment un ophtalmologue).

  • Endurance. Un enseignant de la conduite est vigilant en toutes circonstances et respecte les temps d’attente dans les centres d’examen.

  • Apparence. Un enseignant de la conduite a une apparence soignée.

  • Voix. Un enseignant de la conduite a un ton de voix agréable en ne crie jamais.

Conditions légales

Pour pouvoir enseigner dans une auto-école agréée, un instructeur doit être détenteur d’un brevet d’aptitude professionnelle obtenu en réussissant une série d’examens organisés par le pouvoir public ( régional ) et en ayant fait un stage.
Il y plusieurs types de brevets, selon la catégorie de véhicules pour laquelle vous aimeriez enseigner.
Le cycle de formation concret diffère d’un brevet à l’autre :